Les Lois des autres

 


Chez les Nains, à Nord Thyl

Les lois naines s'appliquent sur le territoire de Nord Thyl extérieur, dans la caverne sud de Nord Thyl jusqu'à l’embarcadère, dans l'enceinte de la Forge D'Hamal à Illumen, et dans la cité souterraine.

Lois sur les bannis:

- Il est formellement interdit de discuter, aider, commercer, travailler ou assimilé avec les bannis. Les lois du peuple nain surpassent et remplacent toutes conventions d'autres peuples, gildes ou groupements. Les propositions, discussions, écrits ou renseignements en vu d'accomplir ces actions sont frappés de la même interdiction.

Lois sur les invocations:

- Il est interdit de faire revenir les morts sur le territoire de Nord Thyl.
- Cette interdiction est valable par temps de paix, comme par temps d'invasions
- Cette interdiction ne concerne pas la caverne nord (elle est autant aux galdurs qu'à nous), ni à la caverne sud après l'embarcadère (ce n'est plus notre territoire au-delà)

Lois sur le comportement dans Nord-Thyl:

- Il est interdit de faire des fouilles dans le cimetière de Nord-Thyl
- Il est interdit de commercer avec Véreux, comme l'imposent les lois du Seigneur Luxin

Il est plus que conseillé aux gens de notre peuple de NE PAS FAIRE DE NECROMANCIE, à Nord-Thyl ou ailleurs, sous peine de bannissement

 



 

 

Chez les Elfes, à Starenlith

Lois elfiques

Lois


Insulte verbale et menace

Toute offense et menace envers le peuple ou la communauté Haut-elfe est
interdit.Un aventurier offensant le peuple ou la communauté
Haut-Elfe sera sanctionné par une amende de 25.000 lumens.

Nécromancie

La nécromancie et la présence d'êtres issus de la nécromancie
en terres elfiques sont interdits.
Un aventurier usant de nécromancie ou controlant un ou plusieurs
êtres issus de la nécromancie sera banni des terres elfiques.
Une demande de libre passage ne sera possible qu'un fingelien
après le bannissement.

Chasse

La chasse n'est autorisée en terres elfiques que si l'animal
chassé est entièrement dépecé.
Un aventurier chassant sans entièrement dépecer ses proies sera
banni des terres elfiques.
Une demande de libre passage ne sera possible que six mois
après le bannissement.

Nature

Tout dommage volontaire de la Nature en terres elfiques est interdit.
Un aventurier endommageant volontairement la nature en terre elfique
sera sanctionné par une amende en fonction des dégâts.

Agression

Toute agression sur un Haut-Elfe dans une zone surveillée est interdite.
Un aventurier agressant un Haut-Elfe sera banni des terres elfiques.
Une demande de libre passage ne sera possible qu'un fingelien
après le bannissement.

Toute agression sur un natif vivant en terres elfiques est interdite.
Un aventurier agressant un natif vivant en terres elfiques sera banni
des terres elfiques.
Une demande de libre passage ne sera possible qu'un fingelien
après le bannissement.

Aide à Véreux

Un aventurier aidant, conseillant ou vendant à Véreux sera banni des terres elfiques.
Une demande de libre passage ne sera possible qu'un fingelien après le bannissement.



Informations annexes

Demande de libre passage

Tout bannissement est d'une durée dite indetermineé. En revanche,
les aventuriers bannis peuvent, après un temps défini, faire une
demande de libre passage. Cette demande se fait par missive à
l'Echevin Haut-Elfe, au Représentant Haut-Elfe ou à leur remplaçants
respectifs.
Suite à cette demande, l'aventurier se verra à nouveau autorisé à
circuler librement en terres elfiques.

Amendes

Les amendes doivent être payées à l'Echevin Haut-Elfe ou à l'Econome
Haut-Elfe. Si l'amende n'est pas payée après deux mois, l'aventurier
en question sera banni jusqu'au paiement du double du montant de
l'amende initiale.

Récidive

Toute récidive sera sanctionnée par une peine équivalent au double de la peine initiale.

Cas particuliers

La communauté Haut-Elfe peut décider de sanctionner un acte au
caractère particulier et exceptionnel sans que celui-ci ne figure
parmis les lois ci-dessus.

Par la plume de Darca.

 



 

 


Chez les Bleus, à Galein'th Aseyis

Aventuriers, aventurières,

vous connaissez sans doute tous le campement des Bleus, Galein'th Aseyis, et un bon nombre d'entre vous profitent, avec raison, de sa quiétude pour se livrer à leurs activités, ou tout simplement goûter un répit bien agréable.
Vous aurez aussi remarqué que certains natifs ont leur habitation située à immédiate proximité.
Aussi il est demandé aux aventuriers, en accord avec les traditions du peuple Bleu :

1) De ranger son arme dans l'enceinte du campement, ainsi que dans les intérieurs ; un rappel oral sera fait au préalable afin de s'assurer qu'il n'y ait pas méconnaissance ou distraction. Lors d'une invasion cette règle ne sera pas appliquée.

2) De ne pas faire oeuvre de nécromancie dans l'enceinte du campement, y compris les intérieurs, à l'exception de l'enclos prévu à cet effet. Lors d'une invasion en territoire bleu, cette règle ne sera pas appliquée, l'aide des aventuriers nécromants sera alors acceptée, à condition qu'un responsable Bleu estime que la situation l'exige.

Il va de soi que le respect de ces deux dispositions ne dispense pas d'observer la plus élémentaire des courtoisies envers les habitants et les lieux. Un abus constaté sera laissé à l'appréciation des responsables Bleus quant aux conséquences à y donner.

Les sanctions appliquées en cas de manquement à ces deux règles, ou bien en cas de manque de respect envers les lieux ou ses habitants, seront discutées en conseil bleu et jugées en fonction de leur gravité.

Nous précisons que les intérieurs ici sont le mémorial de Fingel que chacun est libre d'honorer à sa guise mais dans le respect du lieu qui héberge le mémorial, le conseil bleu, la taverne et la bibliothèque.

 



 

 

Chez les Kultars, aux Marais de Morcraven

Suite à une accusation, les instances compétentes peuvent : - procéder à un jugement, public ou non. - ne pas donner suite.

En cas de jugement, l'accusé sera prévenu par missive de se présenter à Ack'sin pour exposer sa défense. Un refus délibéré de se soumettre au jugement sera considéré comme un aveu de culpabilité.

Suite à un jugement, les instances compétentes se réservent un temps de réflexion avant de prononcer relaxe ou condamnation.

Toute décision de justice sera rendue publique et adressée par missive personnelle à l'intéressé si nécessaire.

Toute décision de justice est applicable immédiatement. Ne pas respecter une décision de justice peut entraîner un bannissement des marais de Morcraven.

Article 1

L’atteinte à l’intégrité physique d'un citoyen de Séridia, d'Irilion ou d'un aventurier sur le territoire kultar est répréhensible. De plus, tout kultar subissant une agression physique peut demander à ce que des peines soient appliquées à son ou ses agresseur(s) sur le territoire kultar.
Toute personne, ou organisation ne respectant pas l'article 1 se verra être interdit d’accès aux abords du dépôt de Morcraven pour un fingélien. Toute plainte impliquant une zone de non-droit sera étudiée au cas par cas.
Cette peine sera assortie, en fonction de la gravité des faits, des sanctions suivantes : - Excuses publiques - Travaux d’intérêt général - Bannissement des marais de Morcraven
Toutefois, le droit de légitime défense est reconnu sur le territoire kultar.

Article 2

Le vol d’une personne ou d’une communauté sur le territoire kultar est répréhensible. De plus, tout kultar subissant un vol peut demander à ce que des peines soient appliquées à son ou ses agresseur(s) sur le territoire kultar.
Toute personne ou organisation reconnue coupable de vol à l'encontre d'une personne ou d'une communauté kultare se verra être interdit d’accès aux abords du dépôt de Morcraven pour un fingelien. Toute plainte impliquant une zone de non-droit sera étudiée au cas par cas.
Cette peine sera assortie, en fonction de la gravité des faits, des sanctions suivantes : - Restitution des biens - Travaux d’intérêt général - Bannissement des marais de Morcraven

Article 3

L’utilisation sciemment répétée de la nécromancie sur le territoire kultar dans l’unique but de nuire à ses habitants est répréhensible. Ack'sin et le sanctuaire de l'Alta Mundi sont dépositaires des préceptes kultars. Le non-respect de l'article 3 en ces lieux aboutira à des sanctions immédiates.
Toute personne ou organisation enfreignant cette règle sera officiellement reconnue comme indésirable au sein des marais de Morcraven.
L'exercice de la nécromancie par un membre du peuple kultar, n'entrainera pas de peine judiciaire, mais sera sanctionné d'un ostracisme général de ses congénères.

Article 4

L’utilisation d’une fonction publique à des fins de complot ou d’enrichissement est répréhensible.
Toute personne ou organisation jugée coupable d’abus de pouvoir sera officiellement reconnue comme indésirable au sein du marais de Morcraven.

Article 5

Le non respect de la vie native et de ses instances officielles est répréhensible.
Toute personne ou organisation enfreignant cette se verra être interdit d’accès aux abords du dépôt de Morcraven.
Cette peine sera assortie, en fonction de la gravité des faits, des sanctions suivantes : - Excuses publiques - Travaux d’intérêt général - Bannissement des marais de Morcraven

Article 6

L’aide délibérée apportée aux Landes, à ses serviteurs ou à ses maléfices est répréhensible.
Toute personne ou organisation enfreignant cette règle se verra officiellement reconnue comme indésirable au sein des marais de Morcraven.

Article 7

L’aide délibérée à un criminel, ou à une organisation criminelle est répréhensible.
Toute personne ou organisation enfreignant cette règle se verra officiellement reconnue comme indésirable au sein des marais de Morcraven.

 



 


Chez les Eldorians, à Pierre Blanche :

Ces lois s’appliquent aux eldorians où qu’ils soient et aux aventuriers des autres peuples qui auraient sévi en terre eldoriane. La justice des autres peuples, par l’intermédiaire de leurs échevins respectifs, pourra solliciter la justice eldoriane en cas de conflit ayant eu lieu sur la terre eldoriane. Il ne sera fait aucune distinction de peuples, sous aucun motif qu’il soit, en cas de jugement.
Les sanctions seront égales pour tous.

Article 1 : Insultes, Diffamation, Harcèlement

L’atteinte à l’intégrité morale d’une personne ou d’une communauté est un crime.
A juger au cas par cas selon la gravité. En cas de diffamation, l’accusé peut bénéficier d’un allégement de peine s’il faut amende honorable en levant publiquement les accusations qu’il a porté.
Parjure auprès d tribunal : il sera dans tous les cas d’accusation demandé une explication claire et précise des faits, s’il s’avère que l’accusation portée est fausse, l’accusateur se verra appliqué la sanction des crimes qu’il a cherché à faire croire, ainsi qu’un refis de témoigner dans une autre affaire dans laquelle il serait plaignant pendant la durée de sa peine.

Article 2 : Blessures, Enlèvement, Meurtre, Association de malfaisants

L’atteinte à l’intégrité physique d’une personne est un crime.
A juger au cas par cas, sanctions lourdes pour la plupart. Le duel consenti est bien entendu hors du cadre de cet article, mais pas le meurtre d’une personne qui se rendrait en zone de danger à d’autres fins que le duel (récolte, entrainement, recherches…). Certains hauts-lieux de duels comme la Marche de Kilaran ou les arènes ne sont pas couverts par cet article, à part les cas exceptionnels comme les tournois organisés ou autres manifestations. En cas de récidive la peine sera le double de la précédente, jusqu’à atteindre un fingelien, dans ce cas les personnes enfreignant cet article se verront couchées sur la liste des indésirables de façon indéterminée.
La détermination de l’association de malfaisants, ayant abouti à une ou plusieurs des situations précitées, impliquera une peine égale à chacun des concernés.

Article 3 : Vol ou Recel

La spoliation d’une personne ou d’une communauté de ses biens est un crime.
A juger au cas par cas. En cas de meurtre préalable de la personne volée la sanction sera bien entendu sévère. Si le contrevenant restitue les biens du plaignant, la sanction pourra être allégée, voir annulée.

Article 4 : Soutien aux Landes.

L’aide apportée aux landes, à ses serviteurs ou à ses maléfices est un crime.
Le soutien apporté par les voleurs ou les soigneurs des serviteurs des landes sera reconnu aussi comme un crime.
La vente au dénommé Névros est aussi un crime. Tout commerce avec ce bandit, qu’il soit effectué par un eldorian ou un membre d’un autre peuple sera sévèrement réprimé.
A juger au cas par cas, sanctions lourdes pour la plupart. Les aventuriers récemment arrivés bénéficieront d’un jugement plus clément, voire d’une simple mise au point. L’aide apportée aux landes, même à l’extérieur de Pierre-Blanche, sera sanctionnée. La mise en danger d’un autre peuple ne sera pas tolérée.

Article 5 : Abus de Pouvoir

La conspiration contre une instance publique ou le palais est un crime. Inversement l’utilisation d’une charge publique à des fins de complot est aussi un crime.
La corruption d’un officiel œuvrant pour une instance publique ou le palais est un crime. Inversement l’utilisation d’une charge publique à des fins de détournement de biens / d’enrichissement personnel est aussi un crime.
Dans ces cas bien particuliers un jugement exceptionnel aura lieu. Dans le cas où un officiel aurait fauté il se verrait destitué directement à l’issue du jugement et serait rendu inéligible pour une période à déterminer au cours du procès, d’autres sanctions peuvent être ajoutées selon le cas. Le jugement de l’officiel suspecté corrompu se fera en présence des officiels non corrompus, assistés autant que faire se peut par leurs adjoints. Les eldorians désirant assister au jugement pourront en faire la demande auprès des officiels non corrompus. Seuls les officiels non corrompus rendront la sanction.

Article 6 : De la Nécromancie à Pierre-Blanche

Pour le bon respect des natifs de Pierre-Blanche :
La nécromancie est interdite sur les terres de Pierre-Blanche.
L’usage de la nécromancie sur le territoire de Pierre-Blanche sera considéré comme une atteinte grave à la sécurité des habitants. Le contrevenant se verra recherché pendant un mois par les sentinelles, ainsi qu’une privation de la jouissance du dépôt tenu par Raven d’une durée égale. Pour toute récidive la sanction sera le double de la précédente, si le récidiviste est eldorian la sanction sera le bannissement pour une durée indéterminée.
En cas d’invasion de notre région cette loi est levée pendant la durée de l’alerte afin de mettre tous les moyens nécessaires à disposition pour la défende notre territoire.

Article 7 : Réunion de Peuple

Le représentant pourra proposer des réunions de peuple s’il le juge nécessaire, ou à la demande de tout eldorian. Cette réunion sera organisée et présidée par le représentant en fonction ou son suppléant. Le peuple devra en être informé au moins un mois à l’avance et l’ordre du jour annoncé avec précision. Il pourra porter sur les cas de justice, les projets de peuple et tout autre sujet que les eldorians souhaitent aborder. Tout eldorian pourra demander à ajouter un sujet à l’ordre du jour.
Toute décision de bannissement ou de réhabilitation d’un eldorian au sein du peuple devra être prise lors de ces réunions à la suite d’un débat ou d’un vote à main levée.
Modification de nos Lois
Toute modification des Lois devra être proposée à l’ordre du jour d’une réunion de peuple et approuvée par la majorité des présents.

 

 

Chez les Galdurs à Tarsengaard :
 
  • Kherd !
    • Loi 1 : Ne pas offenser un Galdur !
       
      • Si un Galdur est offensé tu peux essayer de t'excuser et de lui prouver ta désolance par un don. On sait jamais, des fois ça peut sauver ta vie.
      • Si un Galdur est offensé et refuse de pardonner il demande un Kh'erd ! Le Kh'erd est la justice divine, un combat sous le regard des Dieux pour dire qui a raison ou tort.
      • Le Kh'erd peut être accepté ou pas par le Skold ou un Shaman ou l'Echevin.
      • En cas de refus l'offensé peut demander un Kh'erd contre le Shaman, le Skold ou l'Echevin qui a refusé, pour, s'il gagne, avoir le droit de demander son Kh'erd.
      • Si le suicidaire qui a offensé le Galdur refuse le Kh'erd il est Norti, ce qui veut dire lâche. Les Nor'ti sont bannis de Tarsengaard et de tout commerce avec les Galdurs.
      • Avant le Kh'erd on décide des règles du combat et des sanctions subies par le perdant puisque les Dieux auront dit qu'il a tort, si les deux ne s'entendent pas c'est le Skold ou le Shaman ou l'Echevin qui décide et impose. Si les règles ne sont pas respectées ou si le perdant refuse de faire ce qu'il avait promis il est Noraere, sans honneur. Les NorAere sont bannis de Tarsengaard et de tout commerce avec les Galdurs.
      • S'il est faible il peut demander un Karakstyk, un champion qui se bat à sa place, pareil pour le Galdur offensé. Mais c'est moins drôle à voir. Ca dépend des règles décidées.
      • Le résultat du Kh'erd est la décision Divine ! Tu peux pas t'en plaindre ! C'est comme ça pis c'est tout ! Et le gagnant doit aussi cesser de parler du sujet. C'est clos.
      • Pour les très graves offenses le Galdur peut exiger un "Sinaranor" ! Il s'agit d'accepter de se faire taper sans réagir, pour montrer qu'on est désolé pour de vrai !

      (HRP : traduction : le duel est le procès et non la sanction. La sanction est décidée à l'avance entre les 3 parties, accusé, accusateur et Skold/Shaman/Echevin. C'est le Skold/Shaman/Echevin qui a le dernier mot si les deux autres ne s'entendent pas entre eux. Les règles dépendent aussi des participants, un duel entre Ours Gris et Harald sera, nécessairement sans magie mais si Knudarr doit affronter Valfreyja ils peuvent décider de faire ça avec l'aide de la nécro et dans ce cas c'est Kroum qui jugera.)
       
    • Loi 2 : Ne pas être Norti, ( lâche).
       
      • Si un NorGh'aald, un pas Galdur, veut se plaindre d'un Galdur il doit passer par un Kh'erd. Sinon on ne l'écoutera pas.
  • Kherd Seglet !

     
    • Loi 3 : Ne pas aider les Landes !
      • Si on a aidé les Landes tout témoin peut demander un Kh'erd Seglet, un duel judiciaire sanglant. C'est comme un Kh'erd mais l'accusé ne peut avoir de Karakstyk (champion) et il affronte le plus puissant des aventuriers s'étant proposé pour être la main des Dieux.. Comme pour le Kh'erd on décide à l'avance de la sanction pour le perdant.
     
    • Loi 4 : Ne pas tuer de natifs !
      • En cas de mort de natif à cause d'un aventurier ou de ses actes (bois ou autre) tout témoin peut demander un Kh'erd Seglet.

    (En résumé là aussi le procès est un combat, mais les chances de l'emporter sont moindres. La sanction pour le perdant implique que l'accusateur peut être sanctionné aussi.)
  • Aere
     
    • Loi 5 :Suivre les lois de Luxin
      • Si un aventurier ne respecte pas les lois de Luxin sans offenser de Galdur cela ne concerne pas les Dieux, il devra se débrouiller avec la Justice de Luxin et des autres peuples.

(Attention dans le cas où l'aventurier est Galdur voir la loi n°2 :) )

 



 

 

Vous constatez que la nécromancie est mal vue dans nombre d'endroits et je sais à quel point c'est frustrant mais nous ne pouvons nous permettre de provoquer les aventuriers avec cela, c'est risquer plus d'interdictions encore.
Toutefois si l'on vient à vous déranger au sujet de la nécromancie en dehors des zones où c'est interdit ou au sujet de votre tenue de nécromant n'hésitez pas à rester d'un calme stoïque qui convient à notre Peuple et à venir en parler au Concile ou au Commodore, nous verrons les suites à donner à l'affaire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site