Larme Azur

(Texte de Suliane)

 

Comme nombreux d'entre vous le savent, l'ANGE a fait une étrange découverte il y a quelques temps. Une pierre bleue aux propriétés inconnues. Cette pierre a attiré tous types de curieux, nous avons fait quelques recherches à l'aide des Mage.

Adonis nous a conté l'histoire de ce qu'il suppose être la pierre, la voici.

Il y a des siècles, Tin et ses compagnons bleus furent forcés de fuir leur campement d'origine. Ils avaient, contrairement aux autres Hommes Bleus à l'époque, l'usage de la parole. 
Tin fut le premier Homme Bleu arrivé sur les Landes Eternelles. Guidant son groupe, il s'aventura dans l'interminable traversée d'un désert. Des jours durant ils marchèrent, perdant peu à peu espoir.
Epuisé, Tin aurait pleuré. Ses larmes auraient permis de découvrir un minerai sous le sable, de couleur bleue. La pierre prit le nom de Larme-Azur.
De cette pierre seraient nés les pouvoirs bleus : téléportation, télékinésie, chant, appel, séduction, et de nombreux autres pouvoirs.

Plus tard, Orasul et neuf autres sages auraient trouvé et étudié cette pierre en Seridia. 
Orasul travaillait sur un point en particulier : il souhaitait utiliser le minerai pour la confection d'une armure dotée de nombreux pouvoirs et particulièrement puissante.

Les recherches des sages furent stoppées lors de la destruction de Tyrnim par Nevros et les pirates. Orasul et les autres furent tués, le secret de la carrière de Larme-Azur fut oublié. 


 

 

(Texte d'Adonis)

 

Séridiens, Séridiennes,

C'est avec une joie immense que je vous annonce aujourd'hui une nouvelle extraordinnaire : il est désormais temps que la mythique Armure Azur voie le jour.

Cette armure, inventée par le génial Homme Bleu Orasul prend sa puissance du minerai Larme-Azur, celui-là même dont un gisement avait été découvert par la colonie des Hommes Bleus de Tyrnim, lui-même a été exhumé avec votre aide il y a quelques longs mois et échappant de peu à la destruction commandée par Véreux grâce au courage Séridien. 

Cette armure, dont les secrets de fabrication ont été détruits mais reconstitués par feu mon père et moi-même, permet, grâce à la puissance Azur, de s'adjoindre différents enchantements qui en font une protection exceptionnelle, aux utilités variables. Prenez cette armure, rajoutez lui un premier enchantement bien utile puis remplacez le par un second plus tard, lorsque le contexte le permet. Bien évidemment, les enchantements jusque là découverts sont limités, mais il y en aura d'autres qui pourront être découvert : le potentiel de ce nouveau soutien contre les Landes est illimité.

La fabrication de cette armure est à hauteur de sa puissance : complexe, elle implique tous les métiers actifs que nous pratiquons dans les ilôts et impose d'utiliser des outils que l'on ne trouve que dans des endroits spécifiques, que les aventuriers m'ont aussi aidé à retrouver, perdus de par l'histoire et les exactions une fois encore de Véreux qui, à la solde des Landes, a tout fait pour faire disparaître les secrets de cette armure, y compris d'attenter à ma vie.

Comme d'aucuns le savent, avant de livrer au grand public tous les détails de la fabrication par le biais de livres complets et détaillés, je souhaitais que Séridia me démontre son mérite à avoir entre ses mains cet artefact à l'histoire mouvementée. J'avais donc demandé que chaque peuple présent sur notre ilôt me propose une épreuve qu'il accomplirait, épreuve prouvant l'union interne du peuple et sa capacité à se dépasser. Et dans le même temps, un engagement de ces mêmes peuples à réaliser les épreuves proposées dans un délai acceptable. Cet engagement me suffit, mais je n'hésiterai pas à interdire les lieux de fabrication de l'armure aux peuples qui après ce délai acceptable n'auront rien fait pour réaliser leur épreuve.

A ce jour, tous les peuples sauf un m'ont soumis une proposition que j'ai validée. Là où les Sinans ont décidé de lever un voile sur un pan de leur passé et de lancer un nouveau produit commercial prouvant leur puissance dans ce domaine, les Eldorians ont décidé qu'ils allaient partir à la conquête d'un triste stigmate de leur territoire, le Kasteel Altania. Alors que les Nains ont promis de régler une bonne fois pour toute leur conflit interne lié à l'usage de la magie et de la nécromancie ; les Elfes Noirs ont choisi de s'atteller au défi qui consiste à percer les secrets de la porte magique inouvrable qui entâche leurs catabombes. Les Kultars ont eux aussi voulu régler un conflit ancien qui les sépare, celui des mages et des oubliés. Quant aux Haut Elfes et aux Hommes Bleus, il se sont alliés pour accomplir une double épreuve complémentaire, qui verra Starath Lin se ressourcer d'eau bénéfique et Galeinth se verdir un peu plus. Il reste les Galdurs, mais voyant leurs difficultés actuelles et ma propre difficulté à leur trouver un héraut ou un représentant, j'ai décidé de fermer les yeux et de reporter à plus tard ma quête d'une proposition d'épreuve de leur part. 

D'ici quelques jours donc, différents spécialistes des manuscrits vous vendront des livres écrits de ma main et copiés par les soins des archivistes du Palais de Fingel, vous permettant d'acquiérir les connaissances nécessaires à la création des premières armures Azurs.

Je vous livre en primeur les principes de base qui sous-tendent ce processus de fabrication :
 
  • En premier lieu, la Larme Azur doit être récoltée, au bout de ce labyrinthe de Tyrnim que je peux ouvrir contre un stock important de fleurs de tous types, en faisant usage de la pioche renforcée et du vif-argent enrichi.
     
  • En second lieu, vient alors l'Email Azur, obtenu par les alchimistes dans le lieu approprié de Pierre-Blanche, en mêlant plusieurs Larmes à différents métaux mais aussi poudres de pierres précieuses.
     
  • En troisième lieu, vient alors la Poudre d'Email Azur, que les artisans transforment en appliquant un grand froid cristallisant sur plusieurs ballottes d'émail. Ce grand froid ne peut venir que des restes de monstres de glaciers tels que le torcos et le yéti. Ceci ne peut se faire que dans les tréfonds de ce Kasteel bien connu de Pierre-Blanche.
     
  • En quatrième lieu, vient alors la Mixture d'Email Azur, que les apothicaires forment en mélangeant la poudre d'émail à quelques gelées mystiques, dont la texture collante et organique garantit la bonne tenue. Le chaudron découvert à Irissadith sera le support de cette étape.
     
  • En cinquième lieu, viennent alors les différentes Pièces de l'Armure Azur, que les forgerons obtiennent dans la forge qui se cache derrière le temple Eldorian de Zork-len en se basant sur des pièces d'armure en acier classique, enduits du précieux Email. Le tout pouvant évidemment faire l'objet d'une consolidation.
     
  • En sixième lieu peuvent alors venir les enchantements magiques qui augmente la puissance déjà considérable de l'armure Azur neutre : les enchantements de Réssurection, Anti-élémentaire, Protecteur et Mortifère, que d'autres pourront compléter à long terme. Glyphes, écailles de phénix, bague de pouvoir, bracelet d'empoisonnement et essences enrichies permettront aux artisans d'enchanter les armures confiées dans la pièce secrète du Kasteel précédemment évoqué. Les enchantements se retirent et s'enlèvent au gré de son détenteur et des artisans disponibles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site