La guerre de l'Orbe

La Guerre de l'Orbe (texte d'Orodreth) 

Cet évènement est survenu lors d'un appel du chef Kial, Seigneur d'Irilion, quand il a aperçu une étrange créature avec la Garde Irilionnaise, datant de 15 Archeno 368 à 9 Elfist 368...

Alors avant tout ceci, le temps était simple, habituel, pas de nouveautés, il n'y avait que la routine...
Des alchimistes vendaient des essences et des barres par lot...
Des apothicaires marchandaient leurs potions comme une coulée de lumens...
Des forgerons rendaient service en leur fabriquant des équipements de haute perfection...
Des artisans se contentaient de créer des beaux bijoux...
Des combattants s'affrontaient dans la Marche de Kilaran...
Des nécromanciens jouaient avec la Mort...

Moi, le second chef Mercenaire, Orodreth Taralom, je combattais des brigands de Kilaran, avec mes officiers et soldats Mercenaires.
Les commerçants s'échangeaient des affaires, tout à coup, un appel sérieux et inhabituel se fit entendre sur l'onde télépathique, l'appel de Kial.

On s'est donc précipité à aller en Irilion, tous les aventuriers Séridiens.
Le point du rendez-vous était un peu vers l'ouest du dépôt du Passage de Fenegor.
Un Elfe du nom Anthiel, il expliquait des choses qui s'étaient produites alors qu'il était angoissé et terrifié, surtout par les Sinans.
Il a insisté que les Sinans s'éloignent de lui, quand Zerty arrivait sur place...
Chose faite, situation calmée...
Il racontait qu'il était le seul survivant à avoir fui de la région Irilionnaise, Yrsis.
Il affirmait qu'il a vu de nouvelles créatures, notamment hideuses, une autre invention des Féaux.
Ces monstres s'agissaient des Démons D'hjis, les Féaux les ont profané de leur cimetière, pour les ramener sur terre et tuer.
On était tout à la fois surpris et choqué, d'entendre cette information.
Et la Garde Irilionnaise a alerté que ces Démons D'hjis venaient de pénétrer et attaquer !
On s'est défendu mais on était bouleversé après avoir connu leur force destructible.
On les a achevé par la magie, avec l'aide des grands guerriers capables de les tenir tête.
Une fois le calme revenu, on était tout inquiet, le chef Kial et son conseiller Venhram venaient d'arriver sur place.
On s'est décidé de se poster autour du dépôt, se tenir prêt au prochaine vague de Démons D'hjis.
J'ai mobilisé les Mercenaires, entièrement, j'ai coordonné mes soldats, je voyais les Patrouilleurs se bouger également.
Une autre vague arriva, Tosh le Mercenaire Nécromant invoqua de suite un Yéti, nous autres, en étant soigneurs du Yéti, on a massacré ces démons.
Avec l'aide des aventuriers, le Garde de Kial combattait violemment, le chef Kial les tuait à coup d'hache en fer, j'étais impressionné mais pas étonnant, venant de lui...
Une fois stratégie adoptée comme celà, on a continué de maintes fois, puis celà a empiré vers Idaloran, on s'était divisé par deux groupes.
Un groupe composé de grands combattants, des habitués de guerre, les Mercenaires et les Patrouilleurs sont allés dans la région Idaloran.
Les autres aventuriers sont restés au Passage de Fenegor.
J'avoue que c'était dur et qu'il fallait être expérimenté pour gérer cette situation terrible...
Celà s'est durée pendant plusieurs Lunes, c'était fatiguant et épuisant, vraiment...
On s'est mis à avancer petit à petit en apprenant une existence d'une bibliothèque oubliée dans une région fermée, Thelinor.
Le chef Kial a autorisé la réouverture de cette région, on est allé voir dans la bibliothèque, avant d'y atteindre, sur le chemin, on s'est pris une embuscade de monstres, vite débarassés.
On arriva dedans, on rencontra un nain, du nom Dyvros, si je ne me trompe pas...
Il disait qu'il y a une prophétie ou une mythe sur l'Orbe, peut-être liée aux Démons D'hjis, qui sait ..?
On s'est demandé où se trouve l'Orbe, l'ANGE s'est mis à sa recherche, je crois mais je n'ai pas tout suivi, j'étais occupé à repousser les envahisseurs avec mes Mercenaires.
Pendant le temps du recherche, on a appris où l'Orbe se trouvait !
On s'est précipité vers le volcan de Nargraw, on rencontra encore un autre personnage, oui encore... C'était une Galdure de Deregden.
Seul le chef Kial comprend leur langage, car c'était le chef qui a banni les Galdurs de Deregden...
Donc le chef les a mis en liberté en échange qu'on aille voir leur chef Galdur, Hergraeth.
Il nous a parlé de l'Orbe, il affirmait qu'elle se cachait dans le volcan mais il a rajouté qu'elle était gardée par un Gardien Leprechaun...
Et un moment, on entendit Samouk rigoler comme un fou, il disait vouloir tuer tout le monde, apparemment qu'il s'est déjà emparé de l'Orbe !
Mais celà n'a pas duré longtemps, le Gardien l'a tué et l'a récupérée.
Samouk retrouva son esprit, il ne comprenait pas, l'Orbe est véritablement puissante et dangereuse, elle domine la mentalité des autres..!
On s'est mis en route, en quête de l'Orbe.
Une fois arrivée à l'entrée du volcan, il y avait un Gardien de l'apparence d'un Leprechaun, oui encore une de ces créatures féériques...
Il autorisait le passage à tout le monde, on s'est enfouit dans le fond, jusqu'au fond du volcan, et on vit le Gardien de l'Orbe.
Il a dit que son nom est Naflug, les aventuriers ont tenté de lui convaincre pour emprunter l'Orbe, histoire de mettre fin la Guerre...
Une fois convaincu, il accepta de les laisser mais aucun aventurier s'est porté volontaire, par peur de devenir fou...
Ce fut un petit moment de silence, je me suis décidé de la porter, j'ai réussi à la contenir, avec ma grande de volonté de fer, une Orbe de Graeth.
Et... je suis devenu une cible en danger, certains aventuriers devenaient agressifs mais inoffensifs, j'ai eu deux gardes, les deux plus grands guerriers du vieux temps, l'Elfe Don Pedro et le Nain Kargorm.
Je me sentais en sécurité donc j'avançais avec eux et j'ai eu une pensée venant d'un Féâl, il s'agissait Adrian, il m'a insisté d'utiliser le pouvoir de l'Orbe.
J'ai refusé de maintes fois, en gardant foi de volonté.
Une fois revenu dans la taverne d'Hergraeth, il attendait avec le chef Kial, je leur ai montré l'Orbe, ils sont tous les deux devenus assoiffés du pouvoir, heureusement que certains aventuriers les ont secoués pour les ramener à la raison.
Alors on s'est décidé, le chef Kial est parti vers l'entrée d'Yrsis, Hergraeth est parti prendre goûter sa liberté.
On s'est donc sorti de la taverne également, on s'est mis en route, destination le passage d'Idaloran-Yrsis, là où le chef Kial nous attendait.
Une fois l'accès ouverte, on entrait... Et on vit des milliers de démons d'hjis marcher et nous regarder comme si on était des intrus !
Tout le monde était immobile, derrière le Chef Kial qui n'a peur de rien, lui qui se bombait la torse en brandissant sa hache en fer.
J'ai tout de suite bu une potion d'invisibilité, je me suis faufilé entre les combats sanglants, je me suis éloigné, bien loin de ces mares du sang.
Je suis arrivé dans la cité, il y avait quand même des démons par là, sûrement à la recherche du porteur... Moi.
Je me suis planqué dans une maison là où je voyais, directement, juste quand l'invisibilité s'est dissipé, j'ai respiré un bon coup, je suais...en tenant l'Orbe.
L'Elfe de la Confrérie d'Illumen, Belegondil, il est venu me refourguer d'autres potions d'invisibilité, j'ai repris le chemin sanglant.
Finalement, je suis arrivé sur la Main d'Yrsis, la Force et Prompt Poigne, si j'ai bien retenu...Une sorte de religion de Fingel.
Et je voyais un Natif Séridien, le frère du seigneur Luxin, Ernek, il se battait royalement.
J'ai grimpé sur la Main, j'ai cherché à incrustrer l'Orbe, j'ai essayé partout et finalement j'ai réussi, une grande lumière blanche et aveuglante fit son apparition, c'était un éclair.
L'éclair qui a tué tous les démons d'hjis, tous anéantis !
Et... J'entendais les cris de joie, des cris de soulagement, c'était la fin de la guerre de l'Orbe... Ah oui, l'Orbe en question... Elle aussi, disparue dans le néant.

 

 

La Libération de Nord-Thyl

Vers la date de 30 Félinien 371...Tout se passait lors d'un Haut Conseil, dirigé par le Seigneur Séridien, Luxin.

De la routine, rien que celà, on discutait sur des sujets...
Pendant ce moment, il y a eu un tremblement de terre très violent, c'était une terrible explosion !
On a cherché d'où provient cette origine et c'était à Nord-Thyl !
On a couru vers la région naine, c'est bloqué, partout, inaccessible, la grotte qui reliait Nord-Thyl et Tarsengaard, des éboulements qui ont bloqué le passage.
La route de la vallée d'Illumen, bloqué par les arbres, la rivière était vide, dû à un barrage de bois...
Le chemin du Kilaran Sud, inondé par un autre barrage de bois, c'était tellement inquiétant !
Ernek et son armée Séridienne se sont retrouvés coincés dans les montagnes, ils allaient être inondés dedans !
Le seul chemin qu'on pouvait passer, c'était par la région Pierre-Blanche... Mais ce passage était guetté par les gobelins et les orcs ! Y compris des chamans !
C'était un cul de sac, une fois arrivé, c'était la mort assurée, presque...
C'est devenu inquiétant, on a essayé plusieurs fois pour forcer le passage, sans succès, même avec l'aide de l'Ancou, qui nous permettait de ne rien perdre à la mort, certains aventuriers se sont pris la joie de sortir de l'artillerie lourde, même moi j'ai sorti une lame royale, on est resté bien plus longtemps dans l'enclos, pendant un long moment de tintements de fer, je ne voyais quelques aventuriers debout, Sindy la Mercenaire, Beld la Brute et moi-même...
Et j'ai succombé quand la vague d'orcs armés est arrivé.
On a arrêté de forcer le passage, on ne devait que contenir les peaux vertes qui essayaient d'envahir Pierre-Blanche.
Pendant ce moment, les deux Généraux Séridiens, Chaneoul et Lasud, ils ont convoqué les représentants de chaque peuple et quelques natifs.
Ils discutaient sur le plan comment récupérer la terre naine.
Et pendant que je contenais les ennemis avec les autres aventuriers, le Nain Kargorm m'a appelé télépathiquement.
Je suis allé au rendez-vous qu'il m'a donné, vers le dépôt de Raven, je retrouvais mon compagnon d'armes, Zerty le Sinan.
Je voyais également les meilleurs combattants, Stacysmom, Samouk et Beld, les Galdurs.
Puis Kargorm et Don Pedro arrivaient, apparemment que Chaneoul et Lasud ont mis le plan au départ, il ne manquait juste les aventuriers.
Une fois regroupé, préparé, équipé, on est allé vers les ruines d'Eldorion, je retrouvais les Généraux Séridiens, un Nain du nom Gildur et un Kultar Atey'Ech, fils d'Atekel et Morumi, accompagnés des nains Mayhem, Khonrad et je ne sais plus qui...Je ne l'ai pas trop connu.
Gildur nous a accompagné vers le vieux passage oublié, dans une ruine, le passage était une sorte de cheminée...
Il a fait une geste avec sa hache, il a tapé dessus, encore une sorte de mécanisme, il débloqua le passage.
On s'est séparé en deux groupes, j'étais dans le second groupe.
Le premier composait Beld, Samouk, Kargorm, Don Pedro avec le natif nain Gildur.
J'étais avec Zerty, Stacysmom, Mayhem avec le natif kultar Atey'Ech.
Et les Généraux Séridiens étaient accompagnés de Khonrad.
Gildur entrait en premier, c'est logique, il connaît le passage alors forcément c'est lui qui doit entrer en premier, il sait qu'il y a des pièges par là...
Ensuite l'entrée était pour mon groupe et moi et dernièrement, les natifs et Khonrad entraient.
On a continué avec silence et prudence dans le chemin très étroit et difficile.
On a traversé plusieurs obstacles dangereux, quelques aventuriers sont arrivés dans l'achéron par maladresse, ils sont revenus rapidement, récupérés leurs affaires, j'ai été habile à traverser par là, la magie hein...Facile.
Don Pedro n'a pas réussi à aller jusqu'au bout du chemin, il s'est perdu.
Une fois arrivé vers la sortie du chemin souterrain, on s'est répété pour lancer l'attaque.
Kargorm a coordonné, que le premier groupe doit prendre de l'invisibilité puis sortir et attaquer dans le tas.
Il a ajouté que le second groupe doit sortir après et invoquer un Géant et deux Yétis à la suite.
On allait sortir et on entendait que les Orcs ont crié intrusion, c'était Beld qui venait de perdre son invisibilité alors il se rendait compte...Il a foncé dans le tas sans hésiter une seule seconde, avec une poussée d'adrénaline, Samouk l'a rejoint ensuite, Kargorm s'est faufilé vers le rempart.
Zerty, Mayhem et moi, on est sorti, Mayhem n'a pas attendu, il a foncé vers les gobelins, un par un, tous tranchés par son imposante hache en titane.
Zerty a invoqué avec aise un Géant et deux Yétis qui faisaient trembler le sol un court moment, je suis resté à ses côtés, il avait besoin de mon talent de magie.
On s'est frayé un passage de peaux vertes jusqu'au rempart avec l'aide du marteau géant, des poings destructeurs et des pieds écraseurs, rejoignant Kargorm qui vient de lancer une corde pour permettre le passage aux aventuriers de venir à l'intérieur de la cité naine, chose faite, situation petit à petit améliorée, et un Nuzak était fou de rage, il s'est pris à une baffe d'un des Yétis du Sinan, Nuzak s'est enfui, étourdi et souffrant et il a été retenu par Tosh et achevé par ma magie.
Trazik a tout vu, il a essayé de s'échapper, il était poursuivi par Kargorm, ils se sont engagés dans un combat difficile, Kargorm envoyé en achéron, Trazik blessé, je l'ai encore poursuivi, malgré plusieurs vagues de gobelins armés qui me retenaient, j'ai continué le chemin avec toute ma force et tué Trazik à coup de magie...
Les nains Khonrad et son frère, ils ont mis du soufre au barrage et ils ont fait exploser et celà a permis la libération d'Ernek et son armée Séridienne.
Puis l'armée verte a pris le repli, enfin, il ne restait peu de survivants à prendre la fuite lors de l'arrivée d'Ernek.
Il restait quelques gobelins et un Géant ennemi, les deux Géants se battaient violemment, le Géant du Sinan est sorti victorieux à plusieurs reprises, c'était très titanesque, ces combats...
Petit à petit, on a balayé le reste, certains ont repéré quelques gobelins s'enfuir avec le corps de Trazik.
Finalement, on a récupéré la terre naine...qui est en ruine, en sale état...
Le dernier moment se terminait sous la pluie apaisante et soulageante, je me suis laissé couler sur mon visage...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site